CHANT N°19 : ELLE-SES SOUHAITS, PLUSIEURS JOURS APRÈS


Je veux vivre

La multiplication de nos émois

dans une étroite corrélation

Tu seras l’axe défini

selon l’abscisse et l’ordonnée de ma vie

L’indéfectible synergie

De mes rêves les plus souterrains

Enfouis dans un passé

nostalgique et lointain

Je me nourrirai de tes envies

dans le tourbillon de tes folies

Je serai un solide bouclier

contre les jets des perfidies

Tu éclaireras ma vie

jusqu’à présent conformiste

comme l’étoile, la pleine lune

ou le soleil des étés

limpides, transparents

je serai ton irréelle permanence

et ton immanence

ta déférence

Marchons ensemble

D’une même foulée

Rions ensemble

Pleurons ensemble

Mourons ensemble

dans la tragi-comédie

qui se joue perpétuellement

à la surface de la terre

affaiblie par les Hommes

de cruelle volonté

Je veux que tu me donnes chaque jour

La leçon de tes opinions

Que tu me fasses partager

Le kaléidoscope de tes visions

Et de tes sensations

Je veux partir avec toi

vers une terre oubliée

Loin des contraintes

Loin des lourdes charges

Loin de la forge d’un dur labeur

Je veux me déposséder

de mes biens superflus

sur des continents perpétuellement

étincelants

Je veux goûter les fruits sucrés et salés

des jours ouverts

libres, sans frontière

Je veux boire l’eau des jours candides

me baigner dans la mer de Floride

visiter les ancestrales pyramides

Tu seras l’artisan de mes fantaisies

Nous ferons le tour

des vallées et des mers

des montagnes sans âge

Du Nord au Sud

Du Sud au Nord

D’Est en Ouest

D’Ouest en Est

je contemplerai

les îles océaniques

inondées de clartés féériques

tu seras mon Dieu unique

Le désires-tu

Comme je le veux,

Compagnon délicieux ?


© JULIEN ELISO
tiré du recueil « Les cœurs parallèles »


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *